Le métier d’auxiliaire de vie sociale

Accessible avec le Diplôme d’État d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS), la profession d’auxiliaire de vie sociale consiste à assister les personnes souffrantes de handicap ou astreintes à domicile ou structure.

Le rôle de l’auxiliaire de vie sociale consiste à :

  • Accompagner les personnes éprouvant un obstacle social, physique ou moral (enfants, personnes malades, âgées ou handicapées).
  • Assiste dans les gestes de la vie quotidienne.
  • Assure leur autonomie si cela est possible.

L’auxiliaire de vie sociale peut travaille à temps complet ou partiel. Elle se rend disponible aux heures où les personnes qu’elle accompagne, ont le plus besoin ou à tout moment de la journée.

Comment devenir auxiliaire de vie sociale ?

Pour devenir un auxiliaire de vie sociale, vous devez être âgé de 18 ans et avoir un Diplôme d’État d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) ou un niveau CAP.

devenir auxiliaire de vie sociale

La durée de la formation est variable entre 9 et 12 mois, avec 500 heures de cours théoriques, dans des écoles agréées. Un stage de 16 semaines est obligatoire en fin de formation.

Le rôle de l’auxiliaire de vie sociale

Le rôle de l’auxiliaire de vie sociale change et évolue en fonction des besoins de la personne qu’elle accompagne. Toutefois, sa mission première est d’assister la personne qu’il accompagne au quotidien. De nombreuses qualités sont requises : être chaleureux, résistant, discret et ouvert d’esprit.

Elle aide les personnes handicapées aux gestes de la vie quotidienne. Elle participe à conserver ou rétablir l’autonomie en apportant des soins de base. Au quotidien, l’auxiliaire de vie sociale doit assurer les fonctions suivantes :

  • Effectuer les traitements d’hygiène corporelle, de bien-être et de prévention
  • Accomplir les achats, la préparation des déjeuners et dîners, les démarches administratives…

Où travailler en tant qu’auxiliaire de vie sociale ?

Métier auxiliaire de vie sociale

L’auxiliaire de vie sociale travaille au domicile ou en établissement. Elle est en contact avec les personnes que vous accompagnez et leur famille, mais aussi avec divers personnels de santé ou intervenants.

Elle travaille au domicile de particuliers, en autonomie ou en équipe auprès des maisons de retraite, hôpitaux, foyers d’hébergement, ou collectivités territoriales.

Salaire et rémunération d’une auxiliaire de vie sociale

Votre rémunération dans la fonction publique s’aligne sur le SMIC. Elle atteint 2 184 € nets par mois, en fonction de votre ancienneté, des primes et indemnités.

Dans le secteur privé, les rémunérations minimales et moyennes sont respectivement de : 1 499 € et 1 700 €. Votre salaire maximal atteindra la somme de 3 314 € brut mensuel.

Les évolutions de carrière pour une auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie peut se tourner avec ou sans formation complémentaire, vers d’autres métiers de la sphère sanitaire ou médico-sociale :

  • Assistant auprès des enfants ou assistant médico-technique.
  • Un titre professionnel assistant de vie de famille.
  • Aide-soignant.
  • Technicien d’intervention social et familial (TISF).
  • Aide médico-psychologique (AMP).

Les centres de formation pour devenir accompagnant éducatif et social

Inscription centre de formation
  • Vous êtes responsable de formation ?
  • Inscription rapide de votre école
  • Nombreux métiers disponibles
  • Plus d’informations