Le métier de moniteur éducateur

Le moniteur-éducateur est un professionnel qui soutient les personnes en situation de précarité, de handicap ou de dépendance. C’est un métier exigeant et parfois difficile.

Le moniteur-éducateur est souvent confronté à des situations émotionnelles et éprouvantes. Il trouve son sens dans le fait de servir les plus vulnérables. Outre l’accompagnement de ces personnes, il les aide dans leur insertion et leur autonomisation.

Comment devenir moniteur éducateur ?

Pour devenir moniteur-éducateur, une formation est à suivre pour décrocher le diplôme d’État de moniteur-éducateur. Aucun diplôme n’est exigée au préalable pour prendre part à cette formation.

Devenir moniteur éducateur

Par contre, certains centres organisent une sélection qui comprend des épreuves écrites et orales.

Par ailleurs, il est possible d’exercer cette profession après le collège en préparant un BEP carrières sanitaires et sociales (CSS).

Le diplôme d’État de moniteur-éducateur peut également s’obtenir via la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Le rôle du moniteur-éducateur

Au sein d’un centre de santé ou dans un institut médico-pédagogique, le moniteur-éducateur assure divers rôles, ce qui fait de lui un travailleur polyvalent.

Son principal rôle est d’accompagner les enfants, les adolescents ou les adultes en situation de dépendance dans l’organisation de leur vie et de les aider à devenir autonome. Il assure ce rôle plusieurs missions :

  • L’aide aux personnes dont il s’occupe à faire leur toilette, à s’habiller, à prendre leur repas ou les aider à prendre leurs médicaments.
  • L’accompagnement dans la réalisation des démarches administratives et privées, en payant par exemple leurs impôts.
  • L’apprentissage de l’autonomie pour faciliter la réinsertion des personnes.

Pour assurer ces différentes missions, il met en place diverses activités telles que les animations, les loisirs ou des initiations à l’information. L’objectif principal est de développer la motricité ou l’expression verbale des personnes vulnérables.

Où travailler en tant que moniteur-éducateur ?

Métier moniteur éducateur

Le moniteur-éducateur intervient généralement dans le secteur privé. Cependant, il peut être amené à travailler dans la fonction publique en milieu hospitalier et territorial.

Il peut également intervenir dans des structures d’accueil et de soins, notamment dans les centres de réinsertion et de rééducation, les instituts médico éducatifs (IME) pour les enfants ayant une déficience intellectuelle.

Il offre aussi ses services dans les foyers d’accueil et les maisons de soins pour les personnes du 3ème âge.

Le salaire d’un moniteur éducateur

Le salaire minimum d’un moniteur-éducateur fonctionnaire tourne autour de 1 607 euros brut par mois. Ce salaire peut grimper jusqu’à 2 520 euros brut selon le grade et l’échelon. Cette rémunération de base est complétée par un certain nombre de primes et d’indemnités. Par contre, dans le secteur privé, le salaire varie entre 1600 et 2 300 euros brut par mois.

Les évolutions de carrière pour un moniteur-éducateur

Le métier de moniteur-éducateur donne accès à plusieurs autres métiers. Ainsi, le moniteur-éducateur à partir de sa profession, peut devenir éducateur spécialisé, éducateur de jeunes enfants ou encore un éducateur technique spécialisé.

Le métier permet de préparer le diplôme d’État de technicien de l’intervention sociale et familiale. Les professionnels qui souhaitent préparer ce diplôme d’État bénéficient d’un allègement de la formation, par une dispense de 3 unités de formation sur 6. Le moniteur-éducateur peut également s’orienter vers d’autres métiers du secteur médico-social comme assistant de service social, animateur…

Les centres de formation pour devenir accompagnant éducatif et social

Inscription centre de formation
  • Vous êtes responsable de formation ?
  • Inscription rapide de votre école
  • Nombreux métiers disponibles
  • Plus d’informations