Le métier de couturière

La couturière confectionne des vêtements sur-mesure, tout en conseillant le client sur les choix de modèles et de tissus. Le métier consiste à découper, coudre et faire les ajustements nécessaires.

Le métier de couturière ne nécessite pas forcément de longues études. Mais pour réussir, il est primordial d’avoir du talent et d’être créatif.

La couturière confectionne des vêtements de toutes sortes avec divers types de tissus.

Au courant des dernières tendances et nouveaux tissus en vogue, elle doit avoir la dextérité pour manipuler des matières délicates telles que la soie ou la dentelle.

En réalisant de nouveaux modèles, elle note les mensurations du client afin de créer un habit sur mesure. Aussi, elle peut réajuster des vêtements trop larges ou raccommoder ceux qui sont déchirés.

Comment devenir couturière ?

Pour devenir couturière, il faut passer après le collège, un CAP métiers de la mode.

Devenir couturière

En outre, il est possible de passer le Bac professionnel des métiers de la mode, option vêtement. Enfin, avec un niveau Bac +2, un apprenant peut décrocher le diplôme des métiers d’art costumier réalisateur.

Le rôle du couturier

D’abord, une couturière se doit d’accueillir ses clients dans sa boutique ou chez elle. Elle a pour rôle de conseiller le client sur le choix du tissu et le modèle commandé.

En effet, elle conseille ce dernier sur la matière textile ainsi que la couleur. Ensuite, elle prend différentes mesures afin de produire un vêtement qui met en valeur son client.

Avec un patron, la couturière découpe le tissu par pièces. Elle marque les repères à l’aide de craie ou d’aiguilles et peut commencer à rassembler les pièces. Les différentes pièces de tissus sont ainsi assemblées, à la main ou à la machine.

Après le premier essayage, des ajustements sont réalisés si nécessaire. Enfin, la dernière étape sera de réaliser les finitions sur le vêtement. Ainsi, des surpiqûres, broderies ou doublures sont exécutées.

Où travailler en tant que couturière ?

Métier couturière

Elle peut travailler pour son propre compte chez elle ou dans une boutique dans laquelle elle expose et vend ses créations. Elle peut travailler en tant qu’indépendante pour les pressings, les boutiques de prêt-à-porter ou les magasins de vente de seconde main, pour les retouches (ourlets, pose de fermetures éclair, d’élastiques, ajustage, reprisage, boutonnière).

Elle peut vendre ses créations en e-commerce, pour faire des économies sur les dépenses en location ou d’entretien d’un local de vente. Par ailleurs, une couturière peut être employée dans un atelier d’un grand créateur.

Le salaire d’une couturière

Une couturière débutante gagne un salaire moyen de 1 500 euros par mois. En réalité, plus elle est expérimentée, mieux elle sera rémunérée. Le salaire peut évoluer entre 2 000 et 3 000 par mois. Pour fidéliser sa clientèle, une couturière se doit d’offrir des prestations de qualité, afin de gagner davantage. Le choix des matériaux est essentiel pour des prestations qui tiennent dans le temps. Ces derniers sont déductibles en tant que charges.

Les évolutions de carrière pour une couturière

En travaillant pour son compte, une couturière peut accéder au métier de styliste de mode indépendant. Elle peut aussi devenir costumière, après avoir suivi une formation spécialisée.

La couturière peut maîtriser le patronage et créer ses propres modèles, en devenant styliste et en produisant ses propres collections.

Ainsi, elle habille les professionnels du spectacle tels que les comédiens et acteurs. En plus, il est possible pour une couturière de se tourner vers le métier de chef de projet artistique.

Les centres de formation pour devenir couturière

  • Vous êtes responsable de formation ?
  • Inscription rapide de votre école
  • Nombreux métiers disponibles
  • Plus d’informations

Choisir un métier en rapport avec la mode