Le métier de conducteur de travaux

Le conducteur de travaux coordonne les activités liées à la construction ou à des aménagements paysagers. Il partage son temps entre tâches administratives et travail sur le terrain.

Placé sous la responsabilité du directeur des travaux, le conducteur de travaux veille au bon déroulement des différentes phases de la réalisation du chantier.

Supérieur hiérarchique du chef de chantier et des ouvriers, il répartit les tâches à exécuter. Pour exercer ce métier, il faut avoir une bonne condition physique et aimer la mobilité. Le métier de conducteur de travaux nécessite d’effectuer des déplacements au quotidien.

Comment devenir conducteur de travaux ?

Pour accéder à la formation de conducteur de travaux, un diplôme ou une expérience significative est nécessaire :

  • Un Bac +2 comme un BTS ou un DUT.
  • Un Bac scientifique ou technologique avec une expérience professionnelle d’un an.
  • Une expérience professionnelle de 2 ans ou plus à une fonction de chef de chantier.

Devenir conducteur de travaux

Le rôle de conducteur de travaux

A un poste élevé de responsabilités, le conducteur de travaux exerce les fonctions de son responsable hiérarchique avec de nombreuses missions :

  • L’exécution du chantier.
  • L’inspection des plans du chantier.
  • Le respect du budget prévu pour la réalisation du chantier.
  • La vérification des documents administratifs nécessaires pour la bonne marche des travaux.
  • Le contrôle du cahier des charges et des devis des différents fournisseurs.

Le conducteur des travaux est en charge des ressources humaines à affecter sur le chantier et de la répartition des tâches. Le recrutement et le licenciement du personnel relèvent de ses prérogatives. Il a un rôle d’intermédiaire entre sa direction, les fournisseurs, les sous-traitants et les clients.

Où travailler en tant que conducteur de travaux ?

Métier conducteur de travaux

Le métier de conducteur de travaux est exclusivement réservé au domaine du génie civil et du BTP. Après la formation, le conducteur de travaux peut postuler dans les entreprises qui s’occupent de la réalisation des travaux d’envergure.

Il peut également s’orienter vers les structures spécialisées dans la construction de bâtiments ou de routes.

Salaire et rémunération d’un conducteur de travaux

Le salaire d’un conducteur de travaux est fixé en fonction de l’expérience. Un conducteur de travaux junior a une rémunération mensuelle de 2000 euros. Avec l’expérience, il peut percevoir une rémunération mensuelle jusqu’à 4 500 euros bruts.

Les évolutions de carrière pour un conducteur de travaux

Le poste de conducteur de travaux fait partie des postes au sommet de la hiérarchie professionnelle du secteur du BTP. Un conducteur de travaux expérimenté peut encadrer les jeunes conducteurs.

Il peut également occuper le poste de directeur d’exploitation dans d’autres secteurs d’activité. La création de sa propre entreprise dans le secteur du bâtiment est une évolution possible avec l’expérience.

Les centres de formation pour devenir conducteur de travaux

Inscription centre de formation
  • Vous êtes responsable de formation ?
  • Inscription rapide de votre école
  • Nombreux métiers disponibles
  • Plus d’informations