Le métier de vendeur (se) conseil en magasin

Accessible sans diplôme, le vendeur (se) conseil est chargé de la commercialisation des produits d’une marque ou d’une structure.

Ce travail requiert de la disponibilité. En effet, un vendeur (conseil) est parfois amené à travailler les week-ends et les jours fériés notamment dans les grandes surfaces.

Par ailleurs, ce poste exige un sens relationnel développé, afin d’attirer les clients, les fidéliser et surtout leur donner une bonne image de la structure.

Comment devenir vendeur conseil en magasin ?

Devenir vendeur

Plusieurs formations permettent d’accéder au poste de vendeur (se) conseil :

  • Le CAP vente relation clientèle.
  • Le bac professionnel option commerce ou service.
  • Le BTS NDRC négociation et digitalisation de la relation client.
  • Le BTS MCO Management commercial opérationnel.
  • Le BTS technico-commercial.
  • Le BTS Gestion de la PME.
  • Le BTS Support à l’Action Managériale (SAM).
  • La licence en commerce vente ou conseiller clientèle.

Cependant, certaines boutiques recrutent sans formation des personnes qui développent les compétences requises pour ce métier, directement sur le terrain.

Quel est le rôle du vendeur en magasin ?

Le rôle du vendeur conseil peut varier en fonction de la surface dans laquelle celui-ci travaille. Néanmoins, ses principales missions demeurent identiques, peu importe le secteur d’activité :

  • L’accueil des clients et le conseil.
  • La mise en rayon des articles pour booster leur visibilité et l’approvisionnement.
  • La vérification des prix.
  • Le contact client sur le fonctionnement ou l’utilisation de certains articles (machines, appareils, etc.).
  • L’encaissement des paiements.
  • L’inventaire des stocks.
  • La commande des articles.

Où travailler en tant que vendeur ?

Métier vendeur

Le métier de vendeur (se) conseil s’exerce dans toutes les surfaces où on peut effectuer des achats. On le retrouve dans pratiquement tous les secteurs de vente : le secteur des produits cosmétiques, du textile, de l’électronique, de l’électroménager, de l’immobilier, etc.

Salaire et rémunération d’un vendeur en magasin

Un vendeur est généralement payé au SMIC à ses débuts. Son salaire peut avoisiner les 1 300 euros par mois.

À cela peuvent s’ajouter certaines commissions sur les ventes et des primes qui peuvent faire grimper son revenu mensuel jusqu’à la barre des 1 600 euros. Le vendeur conseil peut espérer percevoir environ 2 000 euros net en fin de carrière.

Les évolutions de carrière pour les métiers de vendeur (se) conseil

Le secteur de la vente offre de multiples possibilités d’évolution vers un poste de chef d’équipe, avec de l’expérience et des compétences de management.

En GMS (grande et moyenne surface), il est possible d’obtenir le poste de chef de rayon, pour gérer le stock, les mises en avant des produits d’appel ou proposer des promotions sur les surstocks.

Il peut éventuellement être promu à la fonction de directeur de magasin. Il peut également s’orienter vers le métier d’attaché commercial.

Les centres de formation pour devenir vendeur (se)

  • Vous êtes responsable de formation ?
  • Inscription rapide de votre école
  • Nombreux métiers disponibles
  • Plus d’informations

Choisir un métier en rapport avec la vente