Le métier de contrôleur des finances publiques

Le contrôleur des finances publiques est un agent de la catégorie B de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) qui intervient en général sur des thématiques autour de la gestion des fonds publics et de la fiscalité.

Le budget de l’État est destiné à financer des projets publics d’intérêt national et garantir la sécurité et le bien-être des citoyens.

C’est pourquoi l’exécution des fonds publics est supervisée par des fonctionnaires qui œuvrent pour la transparence et préviennent toutes tentatives de détournement.

Comment devenir contrôleur des impôts ?

Le diplôme requis pour devenir contrôleur des impôts est le baccalauréat. L’accès au corps est conditionné par la réussite au concours.

Devenir contrôleur des impôts

La préparation du concours est axée sur des notions en économie, en finance et en culture générale. L’Ecole Nationale des Finances Publiques se charge de la formation des candidats admis au concours d’entrée pour une durée de 12 mois.

Le rôle du contrôleur des finances publiques

Le rôle du contrôleur des finances publiques consiste tout d’abord à assurer la gestion financière et comptable des fonds publics. Ce fonctionnaire donne également des conseils aux différents agents dans la perspective d’une meilleure gestion budgétaire des différents établissements publics (hôpitaux, entreprises etc..).

Le contrôleur des finances publiques effectue par ailleurs des travaux de conception, d’expertise mais aussi d’encadrement. Dans le cadre de la gestion fiscale, il intervient dans :

  • Le recouvrement et l’encaissement des recettes fiscales et non fiscales
  • La supervision des paiements dans le cadre des marchés publics
  • Le conseil et l’expertise financière
  • L’encadrement du personnel chargé des travaux de rédaction
  • L’accueil et la prise en charge des besoins du public au niveau de la caisse

Où travailler en tant que contrôleur des impôts ?

Métier contrôleur des impôts

Le contrôleur des finances publiques est appelé à servir l’administration centrale du Ministère de L’Économie, des Finances et de l’Industrie et dans les différents services de la Direction Générale des Finances Publiques :

  • La Direction générale des impôts
  • Le Trésor public
  • Les services fiscaux

Salaire et rémunération d’un contrôleur des impôts

En termes de rémunération, le salaire du contrôleur des impôts démarre à 1 626 euros pour un contrôleur échelon 1 de catégorie B.

Au fur et à mesure de son évolution, son salaire augmente. La rémunération est donc suspendue à l’échelon et au grade. Annuellement le salaire net du contrôleur se situe entre 26 775 euros et 27 513 euros.

Les évolutions de carrière d’un contrôleur des impôts

Le contrôleur peut évoluer vers d’autres postes, comme contrôleur principal ou encore inspecteur des finances publiques en passant un concours interne. Les postes d’encadrement supérieur sont dédiés aux fonctionnaires de la catégorie A.

Les centres de préparation pour devenir contrôleur des finances publiques

Inscription centre de formation
  • Vous êtes responsable de formation ?
  • Inscription rapide de votre école
  • Nombreux métiers disponibles
  • Plus d’informations

Trouver un emploi et travailler dans la fonction publique